29 May 2018Renforcement des capacités aux fins de la recherche agricole pour le développement.
PAEPARD Policy brief nr.7. May 2018. 5 pages.
See the English version (April 2018)

Une nouvelle policy brief @PAEPARD est disponible en français : Renforcement des capacités aux fins de la recherche agricole pour le développement. A lire ici.

Recommandations:
Pour une collaboration multi-acteurs qui produise de l’impact La création de partenariats multi-acteurs efficaces pour mener des activités de recherche agricole pour le développement (RAD) requiert une stratégie de renforcement des capacités cohérente et flexible qui soutient la co-création de connaissances, l’apprentissage et l’innovation. De cette façon, les partenariats peuvent avoir des retombées positives pour les bénéficiaires visés par les résultats des recherches, pour autant que les conditions suivantes soient respectées : 
  • Qu’une stratégie de renforcement des capacités itérative et réactive soit élaborée pour soutenir les partenariats multi-acteurs de RAD. Il importe de reconnaître que les besoins des partenariats en renforcement des capacités évoluent à mesure que chaque partenariat se développe et rencontre de nouveaux problèmes. Le renforcement des capacités devrait donc être vu comme un processus continu, qui doit régulièrement faire l’objet d’examens et d’adaptations. 
  • Que suffisamment de temps soit consacré à la consolidation des partenariats multi-acteurs et à la définition des différents rôles et capacités des partenaires impliqués.Il est nécessaire de réunir les parties prenantes dans le cadre d’ateliers animés dans le but de garantir la bonne compréhension de la notion de RAD, de stimuler les interactions entre les partenaires et d’attribuer des rôles clairement définis en fonction des capacités des différents partenaires. > Que chaque partenariat multiacteurs bénéficie d’un soutien pour élaborer un plan d’action à la fois stratégique et flexible afin de maximiser l’impact de la RAD. Les parties prenantes ont besoin d’aide pour réfléchir de manière stratégique aux différentes approches menant à l’innovation, de façon à ce que les capacités de chaque partenaire soient pleinement exploitées et à ce que le partenariat puisse s’adapter aux nouveaux obstacles qui se présentent. 
  • Que les capacités des acteurs en matière de formulation de propositions soient renforcées pour aider les partenariats de RAD à obtenir des financements. Les ateliers, ou « ateliers d’écriture », visant à aider les partenariats multiacteurs à élaborer des propositions solides sont essentiels pour permettre aux consortiums d’être compétitifs et de tirer profit des possibilités de financement offertes. 
  • Que des offres de financement supplémentaires pour les partenariats multi-acteurs de RAD soient créées. Il existe très peu de possibilités de financement pour les partenariats de RAD AfriqueEurope impliquant à la fois des organismes de recherche et des organismes « non chercheurs ». 
  • Que les partenaires bénéficient de services de facilitation pour acquérir de nouvelles compétences et capacités dans les domaines qu’ils connaissent moins afin d’améliorer le fonctionnement du partenariat. Cela inclut des compétences d’analyse, de planification et de gestion de projet, ainsi que de collaboration. 
  • Il est reconnu qu’une facilitation externe est nécessaire pour garantir l’efficacité des activités de réflexion et d’apprentissage lorsque les partenariats mettent en œuvre des projets de RAD. Il convient de mettre en place un mécanisme fonctionnel de financement des facilitateurs externes pour que les partenariats puissent bénéficier d’un soutien dans la documentation du processus de changement et le recensement des enseignements tirés. 
  • Que les capacités des facilitateurs internes ou externes soient renforcées pour permettre à ceux-ci de répondre efficacement aux besoins des partenariats.Il importe également de veiller à ce que le rôle des facilitateurs soit clairement défini et compris par tous les partenaires. 
  • Que les partenaires africains bénéficient de services de facilitation pour identifier des organisations européennes et les inciter à prendre part aux activités du partenariat.Une solution consiste à établir et entretenir une base de données sur les partenaires européens potentiels

This post was originally published at PAEPARD by François Stepman. It has been republished here with permission.

©2018 Afrimash  a premium agro-innovative community Afrimash

or

Log in with your credentials

Forgot your details?